30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 10:01

6 km parmi les sapins et les cimes enneigées

 

 

 

Soufflé de pommes de terre au cheddar

 

30g de beurre coupé en dés

1 càs de Maïzena

450g de pommes de terre a purée coupées en morceaux

3 œufs entiers + 2 blancs

30g de crème liquide

140g de cheddar coupé en cubes

Sel, poivre

 

Beurrez les petites marmites, parsemez les de Maïzena et mettez au réfrigérateur

Versez 1000g d’eau dans le bol, mettez les pommes de terre dans le varoma et faites cuire 30mn/varoma/vit1

Préchauffez le four à 200°.

Transvasez les pommes de terre dans le bol, ajoutez 3 jaunes d’œufs, la crème, 30g de beurre et les cubes de cheddar, salez et poivrez. Mixez Turbo/1sec/5fois puis 15s/vit4. Réservez.

Insérez le fouet, mettez les 5 blancs d’œufs et une pincée de sel. Fouettez 5mn/vit3.

Incorporez ¼ des blancs en neige à la purée pour la détendre et ajoutez le reste en mélangeant délicatement à la spatule.

Versez cette préparation dans les marmites et faites cuire 25 mn au four. (40mn si vous utilisez un grand moule a soufflé.

Servez aussitôt.

 

30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 09:53

6 km dans la neige fraîche et profonde

 

 

 

Tarte de pommes de terre et son étoile reblochon filante

 

1 reblochon

1 pâte feuilletée

2 pommes de terre

1 oignon

150 g d’allumettes de jambon

3 œufs

20 cl de crème liquide

Persil

Sel et poivre

 

Couper le reblochon en 6.

Placer la pâte dans le moule à tarte et disposer les parts de reblochon dedans en cercle, la pointe vers l’extérieur.

Peler et couper les pommes de terre en dés puis les faire rissoler avec l’oignon émincé.

Placer les pommes de terre cuites entre les parts de fromage puis ajouter les allumettes de jambon et du persil ciselé par-dessus.

Mélanger les œufs et la crème, saler et poivrer puis verser ce mélange dans la tarte.

Enfourner 30 minutes à 170 °C puis déguster.

5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 17:21

 

 De la neige fraîche a recouvert le paysage et les chemins,

nous parcourons 5 km jusqu'au refuge de Vé à la Marie.

 

 

Boulettes de boeuf et potimarron

 

Ingrédients (4 pers.)

 

1 petit potimarron d’environ 600g

500 g de steak haché

4 cuil.  à soupe d’huile d’olive

1 cuil. à café d’harissa

1 cuil. à café de ras el hanout

1 gousse d’ail passée au presse-ail

½ tasse de feuilles de coriandre hachées grossièrement

2 cuillères à soupe de pignons hachés

sel et poivre noir du moulin

 

Préchauffez votre four à 180° (th. 6). Mélangez dans un bol l’huile d’olive, la harissa, le ras el hanout, la gousse d’ail, les ¾ de la coriandre, du sel et du poivre.

Coupez le potimarron en 4, enlevez les graines puis coupez chaque quartier en trois.

Badigeonnez au pinceau les tranches de potimarron avec le mélange contenu dans le bol puis déposez-les sur une plaque de cuisson couverte de papier sulfurisé et enfournez pour 40 minutes.

Mettez la viande dans un saladier puis ajoutez le reste du contenu du bol, salez, poivrez et mélangez le tout.

Formez une douzaine de boulettes puis déposez-les à coté des tranches de potimarron au bout de 20 minutes de cuisson sur la plaque et poursuivez 20 minutes.

Dès la sortie du four, parsemez la coriandre restante et les pignons sur la plaque.

4 février 2018 7 04 /02 /février /2018 17:00
 
14 km à 4.7 km/h avec un dénivelé de 400 m pour atteindre la pointe de Beauregard! 

Le spectacle est grandiose.

 

Nous allons déguster un foie gras avec un excellentissime "Meursault"

Foie gras à la myrtille

 

400 g de foie gras cru de canard du Sud-Ouest

60 g de myrtilles sauvages bio

miel d’acacia liquide

poivre du moulin

 

Préchauffez le four à 150°C.

Découpez le lobe de foie gras en 10 morceaux et assaisonnez-les avec 2 cuil. à café rases de sel et 1 cuil. à café rase de poivre noir moulu.

Mélangez les myrtilles surgelées avec 1 cuil. à soupe rase de miel d’acacia liquide.

Dans une terrine, intercalez des couches de foie gras avec des couches de myrtilles.

Tassez bien et faites cuire 30 min à 150°

Laissez tiédir et réservez 12h au réfrigérateur.

Coupez en tranches, salez, poivrez et dégustez.

30 janvier 2018 2 30 /01 /janvier /2018 16:58

 

 

14 km de randonnée sur la neige. Un super déjeuner en terrasse au soleil ... et le dessert ? fromage blanc au miel, noix et marc de Savoie!  Elles est pas belle la vie?

23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 10:23

 

 

  

 

Descente fulgurante de 11 km à trottinette.

Même pas peur !

 

Côte de porc charcutière

 

2 côtes de porc

30 g de beurre

5 cl d'huile

farine

Sauce charcutière :

2 échalotes

30 g de beurre

3/4 de verre de vin blanc

3/4 de verre d'eau ou de bouillon

1 cuillère à soupe de concentré de tomates

4 cornichons

1 cuillère à soupe de persil haché

moutarde

sel

poivre

 

 

Ciseler finement les échalotes. Pour cela, vous pouvez vous aider du mini coupe ail et échalotes.

Les faire suer dans une poêle antiadhésive, sans coloration dans le beurre chaud.

Ajouter le concentré de tomates.

Remuer avec une spatule, puis mouiller au vin blanc et la même quantité d'eau ou de bouillon.

Laisser mijoter cette sauce pendant 10 minutes.

Hors du feu, incorporer les cornichons taillés en julienne et 1 cuillère à café de moutarde.

Rectifier l'assaisonnement. Réserver au chaud.

Dans une poêle, faire chauffer l'huile et le beurre.

Pendant ce temps, assaisonner de sel et de poivre les côtes de porc des 2 côtés.

Fariner les côtes de porc puis les tapoter pour retirer l'excédent de farine.

Les déposer délicatement dans le corps gras chaud.

Saisir les côtes de porc à feu modéré de sorte qu'elles dorent doucement et régulièrement. Au terme de la cuisson, dresser les côtes de porc accompagnées de sauce charcutière

22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 10:16

Une vingtaine de kilomètres à VTT sur le plateau de Beauregard. Daniel à la sueur de son front ... et moi à la sueur de la batterie de mon VTT électrique. Quelle invention extraordinaire! 

 

 

 

 

 

Clafoutis aux figues et amandes

 

une dizaine de figues fraîches

50 g de farine

50 g de poudre d’amandes

40 cl de lait

4 oeufs

160 g de sucre (180 g)

20 g de sucre vanillé

150 g d’amandes effilées

30 g de beurre pour les moules

Beurrez des moules à four en porcelaine, en pyrex ou en terre.

Préchauffez le four à th 200°.

Versez la farine et la poudre d’amandes dans un saladier.

Cassez-y les œufs entiers, ajoutez le sucre en poudre et le sucre vanillé et fouettez bien en ajoutant le lait petit à petit pour obtenir une pâte lisse.

Lavez, essuyez et coupez les figues en quatre.

Disposez-les dans le moule.

Versez la pâte par-dessus et enfournez pour 20 min.

Au bout de ce temps, parsemez les clafoutis d’amandes effilées et laissez cuire encore 10 min.

Sortez les clafoutis du four et laissez tiédir avant de servir directement dans les moules.

21 août 2017 1 21 /08 /août /2017 10:01

 

 

Ascension de 9.3 km jusqu'au belvédère du Merdassier à Manigod.

Le temps magnifique nous permet d'admirer le superbe Mont-blanc

 

Brochettes de bœuf à l’orange et aux oignons rouges

 

700 g de rumsteck coupé en tranches épaisses ou en pavés

2 oranges

2 oignons rouges

2 branches de romarin ou autres herbes aromatiques (facultatif)

6 c. à soupe d’huile d’olive

1 c. à soupe de curry

Sel et poivre.

Brochettes de bœuf à l’orange et aux oignons rouges

 

Effeuiller et hacher le romarin.

Couper les oranges en quartiers avec leur peau.

Éplucher et couper les oignons en quartiers.

Couper  la viande en gros cubes.

Monter 4 brochettes sur des pics en fer en intercalant des cubes de bœuf, des quartiers d’oignon rouge et d’orange.

Saler et poivrer les brochettes. Les arroser d’huile d’olive et les saupoudrer de curry.

Saisir les brochettes 5 minutes sur la braise du barbecue ou sous le grill du four.

Servir les brochettes saupoudrées de romarin et accompagnées d’une salade et de pommes de terre cuites sous la cendre (ou au four).

Accompagner cette brochette d’une sauce au Roquefort ou au Gorgonzola

 

13 janvier 2017 5 13 /01 /janvier /2017 16:58
6 km sur les chemins enneigés de Manigod
tout çà pour éliminer toutes les gourmandises savoyardes !

 

Vous ai-je parlé des Diots de Savoie?

4 saucisses diots nature

700 g de pommes de terre à chair ferme

1 gros oignon

1 gros poireau

1 bouquet garni (laurier, thym, romarin, persil)

50 cl de vin blanc sec de Savoie

Beurre

Sel, poivre

Lavez le poireau soigneusement puis émincez-le. Émincez l'oignon et coupez les pommes de terre, pelées, en rondelles de 0,5 cm d'épaisseur.

Faites colorer les diots dans un sautoir avec un peu de beurre. Ajoutez l'oignon, le blanc du poireau et les pommes de terre. Salez, poivrez et faites revenir le tout 3 minutes. Ajoutez le vin blanc, le bouquet garni, couvrez et laissez cuire 30 minutes sur un feu doux.

Ajoutez le vert des poireaux, mélangez et poursuivez la cuisson 5 minutes à découvert.

Présentez dans le sautoir et dégustez aussitôt.

 

 

25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 18:01
Manigod

Autour de la croix de Colomban, 13 km en grimpette à 1750 m.

Gratin de Butternut au Chevrotin

1 butternut

­ 1 chevrottin

­ 200 g de lardons

­ 1 gousse d'ail

­ 40 cl de crème fraîche liquide

­ 50 g d'emmental râpé

 

 

Peler la butternut et la couper en fine rondelles (retirer les graines).

Couper le chèvre en rondelles.

Préchauffer le four à 200°C (thermostat 6­7).

Frotter un plat à gratin avec l'ail puis le hacher.

Mettre dans le plat une couche de butternut, quelques rondelles de chèvre, des lardons, un peu d'ail et recommencer jusqu'en haut du plat.

Verser la crème par-dessus et "saupoudrer" généreusement d'emmental.

Enfourner 45 minutes à 200°C (thermostat 7) ou jusqu'à ce que la pointe d'un couteau s'enfonce comme dans du beurre.